19 juin 2012

Gellert Grindelwald

Remettons les choses en contexte : Grindelwald, un sorcier de la génération de Dumbledore, et un de ses amis proches, s'est tourné vers la magie noire par ambition et désir de réhabiliter publiquement les sorciers aux yeux des Moldus. Lorsqu'il était au faîte de son pouvoir maléfique, Dumbledore finit par l'affronter en duel, malgré sa répugnance, et le vainquit. Grindelwald fut alors emprisonné dans sa propre prison, Nurmengard, où il croupit plusieurs dizaines d'années, vieillissant et s'émaciant avec le temps. Grindelwald est... [Lire la suite]
Posté par Fantomiald à 04:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2011

L'oeuvre, acte héroïque

    "Toute œuvre d'art réveille en nous ce que l'être a de plus vivant, de plus subversif, de plus libre. (...) Ce sentiment vague que nous pouvons enfin vivre comme un héros, que nous pouvons traverser la vie plutôt que la fuir."   A.Casas Ros - Le Théorème d'Almodovar
Posté par Fantomiald à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 août 2010

The road's yours

" ...But why think about that, when all the golden land's ahead of you and all kinds of unforeseen events wait lurking to surprise you and make you glad you're alive to see ?" Jack Kerouac, On the road
Posté par Fantomiald à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2010

A R.A.F pilot's destiny

"I packed my kit-bag and said goodbye to my gallant friend David Coke. He would stay with the squadron after this Syrian campaign was over. He would continue flying his Hurricane for many months on the Western Desert against the Germans. He would be decorated for bravery. And then at long last, tragically but almost inevitably, he would be shot down and killed." Roald Dahl - Going Solo
Posté par Fantomiald à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2010

"Je ne vous aime pas Marianne, c'était Coelio qui vous aimait !"

  Qu'est-ce après tout qu'une femme ? L'occupation d'un moment, une coupe fragile qui renferme une goutte de rosée, qu'on porte à ses lèvres et qu'on jette par-dessus son épaule. Une femme ! c'est une partie de plaisir ! Ne pourrait-on pas dire, quand on en rencontre une : voilà une belle nuit qui passe ? Et ne serait-ce pas un grand écolier en de telles matières que celui qui baisserait les yeux devant elle, qui se dirait tout bas : "Voilà peut-être le bonheur d'une vie entière", et qui la... [Lire la suite]
Posté par Fantomiald à 01:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2009

Which Austen heroine are you ?

Posté par Fantomiald à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 août 2009

Aube

J'ai embrassé l'aube d'été.Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombre ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes se levèrent sans bruit.La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom. Je ris au wasserfall blond qui s'échevela à travers les sapins : à la cime argentée, je reconnus la déesse. Alors je levai un à un les voiles. Dans l'allée, en... [Lire la suite]
Posté par Fantomiald à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2009

L'écriture ou la vie

En passant sur le Divan Fumoir Bohémien, voilà ce sur quoi je suis tombé : "De quels repas se souvient-on ? De ceux qui furent délectables, ou pour la bouche, ou pour l'esprit. Ce ne sont pas toujours les mêmes. Les plus exquis de tous  n'ont-ils pas été ceux que l'on improvisa ? On se souvient trente ans après de deux œufs sur le plat - un peu trop cuits sans doute - mais la main qui tenait la poêle était si belle." ... et qui m'a rappelé que j'ai l'intégrale des pièces de Sacha Guitry dans ma... [Lire la suite]
Posté par Fantomiald à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :